Journal du 3ème Groupe de Transport

Journal interactif des anciens tringlots sahariens du 3ème GT et autres sahariens


    Décès du Générél de division Serge Douceret

    Jean-Marie COTTENCEAU
    Jean-Marie COTTENCEAU

    Messages : 66
    Date d'inscription : 03/10/2009
    Age : 73
    Localisation : 17390 La Tremblade

    Décès du Générél de division Serge Douceret Empty Décès du Générél de division Serge Douceret

    Message  Jean-Marie COTTENCEAU le 10.01.19 12:19

    Bonjour à tous

    Je viens d'apprendre par la presse locale (Nouvelle République du Centre ouest) le décès du Général de Division Serge DOUCERET à l'âge de 88 ans, survenu le 5 janvier 2019 ; ses obsèques sont célébrées ce jour 10 janvier à Doué la Fontaine (49)

    Dans la rubrique "Le Club des Anciens" il a publié un récit "Les morsures de l'Ouarkziz" relatif aux Bat'd'af' chez qui il a servi en tant que jeune officier.

    J'ai eu l'occasion de le croiser lors d'entrainements des cadres de réserve, à L'ENSOA de Saint Maixent L'Ecole qu'il a commandée de 1984 à 1987 .

    Amitiés sahariennes

    Jean-Marie
    avatar
    zephyr joyeux

    Messages : 8
    Date d'inscription : 07/06/2014
    Age : 59
    Localisation : Ales,Choisy le Roi

    Décès du Générél de division Serge Douceret Empty Adieu mon General

    Message  zephyr joyeux le 16.01.19 5:49

    Avec Mr Bernard Sevestre,pilier de la Sabretache,le general Douceret était la derniere grande figure des Bat d Af.Capitaine comme lui au 3eme BILA,il avait su inspirer a ses hommes,au profil parfois tres particulier,un profond respect et une obeissance a toute epreuve.Sur la fin de sa vie,il m avait apporte des témoignages authentiques mais cinglants sur le parcours indochinois et nord africain des BILA,qui me laissèrent souvent pantois.Esprit curieux epris de l histoire de notre pays et de son armee,il m avait pose beaucoup de questions sur l origine des BILA,crees apres la Revolution de 1830 pour recycler les militaires juges dangereux, dans le contexte de l epoque.Lorsque je lui avais explique que l ordonnance de 1832 creant les BILA avait été adoptee en catastrophe par Louis Philippe,sur les conseils alarmistes du marechal Soult, en pleine insurrection du quartier parisien de Saint Merry-affaire relatee avec un talent extraordinaire par Victor Hugo dans "Les Misérables"-il m avait dit que s il avait vecu a cette epoque la,il n aurait pas hesite a partir en Algerie avec 5000 liberes des bagnes de Biribi ou des grandes maisons (Brest,Toulon…) pour voir ce que pouvaient donner sur des terres inconnues ceux que Balzac appelaient "la lie de la societe".Un jour,je lui demandais ce qu il pensait des disciplinaires des BILA,vieux chevaux de retour aux casiers judiciaires aussi noirs que nos ardoises d enfance.Il me repondit,comme le colonel de Puel de Lobel,grande figure des chasseurs,conservateur du musee de Vincennes:"Il faut avoir commande des voyous pour pouvoir les juger;je prefere un voyou qui a une ame a un petit saint qui n en a pas" phrase que j ai souvent entendu dans mon regiment,le 2eme Etranger.

      La date/heure actuelle est 09.12.19 3:57