Journal du 3ème Groupe de Transport

Journal interactif des anciens tringlots sahariens du 3ème GT et autres sahariens


    Une anecdote

    Partagez

    BELINGHERI Paul

    Messages : 27
    Date d'inscription : 12/12/2010
    Age : 76
    Localisation : o8170 FUMAY ARDENNES

    Une anecdote

    Message  BELINGHERI Paul le 07.07.15 21:48

    Le récent sujet du vol de munitions  sur le site  de Miramas me revient une petite anecdote lorsque j'étais affecté dans un dépôt de munitions en Allemagne.
    En 1961, je me trouvais en Allemagne dans un des plus grands dépôts de munitions de l'armée française  qui l'avait récupéré de l'ancienne armée allemande à la fin de la guerre.
    Tout ça pour vous dire que c'était un dépôt important sur plusieurs hectares, la caserne  où logeait la compagnie se situait à plusieurs kilomètres
    Le dépôt comme il se doit entouré d'une double allée de barbelé et gardé par les FAMO (j'explique  les famo c'étaient des civils qui travaillaient pour l'armée française en gros des vigiles armés avec un uniforme bleu foncé et une casquette type allemand un peu comme les CRS).
    Les Famo avec leurs chiens patrouillaient  7 jours sur 7, jour et nuit,  dans la double enceinte  de barbelé , ils avaient autour du cou un appareil qu'on appelait un mouchard et pendant leur patrouille ils devaient enregistrer leur passage (à certains endroits du parcours   il y avait des clefs toutes différentes que la patrouille devait introduire dans le mouchard pour enregistrer son passage) le lendemain l'officier relevait la bande de papier enregistrée pour constater que la patrouille avait bien effectué son circuit, la clef  indiquait le n° de la clef qui désignait l'endroit, l'heure, et le jour.
    Vous vous demandez où je veux en venir avec mon anecdote ?
    Une nuit un officier de chez nous est monté au dépôt de munitions, et a surpris les Famo tous attablés dans le poste de garde en train d'enregistrer les mouchards avec des doubles de toutes les clefs, ils avaient trouvé la combine pour ne pas faire les rondes quand les militaires étaient repartis à la caserne.
    Vous vous doutez bien que ça a fait un certain scandale, au niveau de la caserne (personnellement je crois que l'affaire a été étouffée)  les mêmes famo ont continué à faire  leur ronde.
    A partir de ce jour, un service de  garde au dépôt de munitions pour surveiller les famo qui consistait à circuler en jeep entre les deux rangées de barbelés quand il n'y avait plus de militaires au dépôt.
    Voila  j'espère que je n'ai pas été trop long et  clair excusez les fautes.
    Amitiés
    Paul

      La date/heure actuelle est 07.12.16 22:16