Journal du 3ème Groupe de Transport

Journal interactif des anciens tringlots sahariens du 3ème GT et autres sahariens

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Mission Berliet Ténéré

Partagez

Roland DIONET

Messages: 439
Date d'inscription: 12/08/2009
Age: 69

Mission Berliet Ténéré

Message  Roland DIONET le 18.09.09 13:25

Bonjour à tous

Conçu en 1956 pour répondre aux exigences de la recherche pétrolière en zone désertique, le prototype du GBC 8 6x6 est réalisé en un temps record - moins de 10 mois - à l'usine Berliet de Courbevoie. Les premiers essais commencent dès fin 57 dans la "Mer de Sable" d'Ermenonville. Le GBC est pourvu d'un moteur de forte cylindrée, 7,9 litres. Il est remarquablement équilibré avec une charge pratiquement identique sur chacun des trois ponts moteurs. Soulignons que le véhicule est constitué pour l'essentiel d'organes ayant fait la preuve de leur robustesse sur différents modèles de la marque. Le moteur, en particulier, est celui du GLR développant plus de 125 ch. Beaucoup de pragmatisme donc, avec bien sûr, le savoir-faire d'une firme qui construit des véhicules industriels depuis plus d'un demi-siècle et a abordé, dès 1926, les problèmes de transport au Sahara.
La Mission Ténéré, équipée de neuf "Gazelles", devait de novembre 1959 à janvier 1960 consacrer le GBC 8 6x6 comme l'un des meilleurs camions à adhérence totale de sa génération.

Source fondation Berliet.

Nous pouvons nous apercevoir sur la photo ci-dessous que m’a envoyé Alain, la révolution dans le transport du fret au Sahara, 9 véhicules qui peuvent transporter le chargement de 400 chameaux, je ne parle pas de la rapidité d’acheminement.
Amicalement.

Roland


René GALLANI

Messages: 83
Date d'inscription: 18/08/2009
Age: 84
Localisation: strasbourg

Ténéré

Message  René GALLANI le 18.09.09 20:42

Les gazelles que nous avions étaient équipées du moteur magic plycarburant et non du moteur Ricardo. Peut-être fais-je erreur mais j'ai vu nos gazelles tourner, à titre d'essai, avec de l'essence, de l'huile d'arachide, du gasole et même à Hassi-Messaoud avec du pétrole brut, passé il est vrai dans une chéhia. Ce n'était sans doute pas les mêmes véhicules. Michel pourrait nous éclairer

Michel FERNEZ

Messages: 395
Date d'inscription: 11/08/2009
Age: 68
Localisation: Grigny (Essonne)

Re: Mission Berliet Ténéré

Message  Michel FERNEZ le 19.09.09 8:27

Bonjour à tous,
Je confirme René que tu ne fais pas erreur lorsque tu dis te souvenir du moteur Magic poly carburant qui équipait la Gazelle.
Un article, paru sur l’excellent site du 3ème Groupe de Transport en septembre 2006, nous en apporte la confirmation :
Les véhicules Berliet de l'armée française
Amitiés.
Michel

Michel FERNEZ

Messages: 395
Date d'inscription: 11/08/2009
Age: 68
Localisation: Grigny (Essonne)

Moteur MAGIC polycarburant

Message  Michel FERNEZ le 06.03.10 9:41

Bonjour René, bonjour à tous,
J’ai trouvé sur le Net cet article paru dans l’Aurore des 4 et 5 octobre 1958 :

http://groupedetransport3.ifrance.com/MoteurMAGIC1.htm

concernant ce fameux moteur MAGIC polycarburant.
Amitiés.
Michel

Alain BROCHARD

Messages: 331
Date d'inscription: 16/08/2009
Age: 71
Localisation: Le Verdon sur Mer 33123 (Gironde)

Moteur à polycarburant

Message  Alain BROCHARD le 06.03.10 11:38

Bonjour à tous

Très intéressant de ressortir de tels documents, merci à tous les spécialistes.
Lorsque j'étais à Reggan, la "GAZELLE", véhicule hors du commun faisait parler d'elle quant à son alimentation. Nous étions tous à l'écoute de ceux qui nous parlaient des différents liquides que ce type de moteur pouvait absorber. Ebahis d'une part et fiers aussi de l'exploit des techniciens français qui avaient mis au point ce procédé.
Comme quoi déjà depuis longtemps sans les trusts pétroliers qui ont su barrer la route à nos différents inventeurs, nos véhicules d'aujourd'hui pourraient allègrement fonctionner grâce à des énergies autres que pétrolières et certainement non polluantes.

Par contre, "humour", je n'ai jamais su ce que ce moteur aurait pu donner en fonctionnant à la "K", il est vrai que la "K" était d'un usage privilégié, puis aujourd'hui avec les alcootests, si les moteurs étaient "bourrés"! Quoique que lorsque l'on est dans un tel état on peut tourner en rond, ce qui est bien pour un moteur. Excusez cette mauvaise plaisanterie, mais je n'ai pas pu m'en empêcher !!!

Alain CHUETTE

Messages: 536
Date d'inscription: 18/08/2009
Age: 69
Localisation: Petit Couronne 76650 Seine Maritime

Re: Mission Berliet Ténéré

Message  Alain CHUETTE le 06.03.10 13:16

Bonjour à tous;



Moteur Diesel

Les moteurs Diesel fonctionnent habituellement au gazole, au fioul lourd ou aux huiles végétales ou minérales.
Fruit des travaux menés par l'ingénieur allemand Rudolf Diesel entre 1893 et 1897, le moteur Diesel est un moteur à combustion interne dont l'allumage n'est pas commandé mais spontané, par phénomène d'autoallumage. Il n'a donc pas besoin de bougies d'allumage. Cela est possible grâce à un très fort taux de compression (rapport volumétrique) d'environ 18 à 22:1, permettant d'obtenir une température de 600 °C. Des bougies de préchauffage sont souvent utilisées pour permettre le démarrage du moteur à froid en augmentant la température de la chambre de combustion, mais leur présence n'est pas systématique.

Principe

Son fonctionnement repose sur l'auto combustion du gazole, fioul lourd ou encore huile végétale brute dans de l'air comprimé à 1:20 du volume du cylindre (environ 35 bar), et dont la température est portée de 600 °C à 1500 °C environ. Sitôt le carburant injecté (pulvérisé), celui-ci s'enflamme presque instantanément, sans qu'il ne soit nécessaire de recourir à un allumage commandé par bougie. En brûlant, le mélange augmente fortement la température et la pression dans le cylindre (60 à 100 bars), repoussant le piston qui fournit une force de travail sur une bielle, laquelle entraîne la rotation du vilebrequin.



Alain, le carburant ‘K’ était aussi à combustion interne (avec injection directe) mais réservé à un type de moteur qui après’ admission ’ avait parfois des problèmes ‘d échappement’.

Amicalement,
Alain.

Jean-Marie LE MOING

Messages: 965
Date d'inscription: 29/08/2009
Age: 68
Localisation: Genets 50530

Re: Mission Berliet Ténéré

Message  Jean-Marie LE MOING le 07.03.10 0:54

Bonjour à tous

Le Diesel
Le Premier Moteur de Rudolph DIESEL ( 1897 )



Amicalement
Jean Marie

René GALLANI

Messages: 83
Date d'inscription: 18/08/2009
Age: 84
Localisation: strasbourg

Re: Mission Berliet Ténéré

Message  René GALLANI le 07.03.10 8:54

Bonjour à tous
D'accord Rudolf Diesel a inventé un système de moteur mais, soyons chauvins, le cycle à quatre temps et le premiet moteur ont été inventés par un français : Beau de rochas. Pour une fois que nous avons quelque chose

Jean-Marie LE MOING

Messages: 965
Date d'inscription: 29/08/2009
Age: 68
Localisation: Genets 50530

Re: Mission Berliet Ténéré

Message  Jean-Marie LE MOING le 07.03.10 12:18

Bonjour à tous,
Salut René

Soyons fiers de nos inventeurs
Cycle de Beau de Rochas



Le cycle de Beau de Rochas ou cycle à quatre temps est un cycle thermodynamique théorique. Son principal intérêt pratique réside dans le fait que les moteurs à explosion à allumage commandé, généralement des moteurs à essence tels ceux utilisés dans les automobiles, ont un cycle thermodynamique pratique qui peut être représenté de manière approchée par le cycle de Beau de Rochas. Son principe a été défini par Beau de Rochas en 1862 puis mis en œuvre avec succès par Étienne Lenoir (1883).



Amicalement
Jean Marie

Michel FERNEZ

Messages: 395
Date d'inscription: 11/08/2009
Age: 68
Localisation: Grigny (Essonne)

Le moteur MAGIC

Message  Michel FERNEZ le 08.03.10 9:44

Bonjour à tous,

Pour compléter notre information sur le moteur MAGIC :
http://groupedetransport3.ifrance.com/MoteurMAGIC2.htm

Amitiés
Michel

Alain CHUETTE

Messages: 536
Date d'inscription: 18/08/2009
Age: 69
Localisation: Petit Couronne 76650 Seine Maritime

Re: Mission Berliet Ténéré

Message  Alain CHUETTE le 09.03.10 23:45

Bonsoir à tous;

l'injection M A N

En abandonnant l’injection Ricardo au profit de l’injection M A N, appelée Magic chez Berliet, le moteur MDO3S de 300 ch. devient le MS640 développant 320 ch.
Les GBO 15 P 6x6 l’adoptent naturellement et deviennent les GBO 15P 6x6 M. cette évolution n’intervient qu’à la fin de l’année 1960.
Elle est tardive dans la courte histoire des GBO et TBO 6x6.
Il n’y aurait eu que trois GBO 15P 6x6 M, dont l’un a reçu une benne Marrel afin d’être utilisé dans une carrière en France.





GBO 15P 6X6 M avec benne Marrel

Photo fondation Berliet

Amicalement,
Alain.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est 20.10.14 11:39