Journal du 3ème Groupe de Transport

Journal interactif des anciens tringlots sahariens du 3ème GT et autres sahariens


    Les jouets.....

    Partagez
    avatar
    Alain CHUETTE

    Messages : 571
    Date d'inscription : 18/08/2009
    Age : 73
    Localisation : Petit Couronne 76650 Seine Maritime

    Les jouets.....

    Message  Alain CHUETTE le 28.09.10 18:14

    Bonjour à tous

    Salut Jean Marie !

    Dans les jouets de notre enfance, il y avait aussi des figurines .
    Tour de France, soldats de plomb! voici ma collection....ou plutôt les rescapés.
    Pour le tour de France c’est ce qui me reste : un échappé et il doit avoir pas mal d’avance car il a l’air de prendre son temps.





    Les soldats de plomb : la encore il y a eu beaucoup de dégât.
    Il y a eu des conflits dans la terre et dans les jardins, ce qui a occasionné des pertes !
    Mais ceux présentés sur la photo sont sauvegardés à mon patrimoine.





    A propos de la figurine.

    La figurine historique est le domaine de collection des figuristes. Ce hobby ou fandom consiste en une représentation de faits ou de personnages historiques - le plus souvent à caractère militaire - et demande une bonne connaissance des uniformes (uniformologie à l'usage des figuristes), car le but est de se rapprocher le plus possible de la réalité. Certains amateurs consacrent beaucoup de temps à lire des ouvrages d'Histoire et même à effectuer des recherches (musées, archives, reconstitutions grandeur nature des plus célèbres batailles, ...) avant d'entreprendre l'assemblage et la peinture de leurs sujets. Il faut distinguer ces figurines historiques de collection des figurines militaires - jouets, descendantes et héritières de la tradition des « petits soldats de plomb » - même si celles-ci font également à leur tour elle-même l'objet de collections (collectes) thématiques. Dans le domaine de la figurine historique, les uniformes de l'époque du Premier Empire et de la Seconde Guerre mondiale constituent des sujets très populaires. Ces collectionneurs se rassemblent en général au sein de sociétés ou clubs comme la Société Belge de la Figurine (SBF) ou la British Model Soldier Society (BMSS), la plus connue d'entre elles étant l'IPMS.

    Les figurines sont également utilisées dans les wargames ou les jeux de rôle pour représenter les personnages du jeu, et leur situation dans son scénario. Ces figurines « jouables » sont souvent réalisées dans des matériaux qui permettent leur manipulation répétée au fil du développement de la partie (en métal (alliage à base de plomb et d'étain) parfois en plastique ou en résine), les nombreux passionnés consacrant beaucoup de temps à les peindre à la main pour ensuite couvrir cette peinture d'un vernis résistant aux manipulations dictées par les péripéties du scénario. Certains figuristes sculptent eux-mêmes (création) leurs sujets ou modifient des figurines déjà existantes (transformation). Une fois le maître modèle (pièce unique : master en anglais) d'une pièce originale créé, il est possible de réaliser des moules de façon artisanale ou industrielle au moyen de latex ou de caoutchouc silicone, puis de dupliquer le sujet en effectuant des tirages en métal ou en résine. Vient ensuite la phase d'assemblage des éléments si la figurine n'est pas monobloc (coulée d'une seule pièce) et de peinture (peinture à l'huile, peinture acrylique ou énamels) et enfin la séance photo, ou plus exactement la macrophotographie, avec ses particularités techniques.


    Amicalement,
    Alain.



    avatar
    Alain CHUETTE

    Messages : 571
    Date d'inscription : 18/08/2009
    Age : 73
    Localisation : Petit Couronne 76650 Seine Maritime

    Re: Les jouets.....

    Message  Alain CHUETTE le 29.09.10 21:55

    Bonsoir à tous,

    Parmi les jouets de notre enfance, il y a eu les jouets à remonter a l’aide d’une clé
    .


    Le jouet mécanique ou 150 ans de jouets animés

    Dés le 15e siècle, les jouets, auparavant confectionnés artisanalement, se voient investis de mécanismes ingénieux et miniaturisés ; ces automates qui exécutent des gestes complexes sont alors destiné à une élite ; ils sont un objet d’ornement pour les parents.

    A compter du 19e siècle, le jouet se démocratise. On assiste à la prolifération d’ateliers familiaux, dans lesquels s’organise une fabrication de jouets en petite série.
    L’utilisation du fer blanc se généralise, permettant l’insertion de mécanisme rudimentaire mais astucieux. Le jouet mécanique s’adresse enfin aux enfants.




    Le jouet est facteur d'illusion et d'amusement pour l'enfant.
    Il s'agit du jouet animé.Celui ci se caractérise par ses capacités à se mouvoir, à avancer ou reculer,à effectuer des mouvements.


    Ferdinand martin est considéré comme le père des jouets mécaniques.
    Dans son atelier parisien, il simplifie le mécanisme des automates dès 1880, démocratisant alors ce jouet.
    Il reproduit en jouet les gens de la rue, les artisans au travail….ainsi le pochard de 1899 titube en se servant un verre. La petite marchande d’orange, pousse sa charrette à travers les rues, donnant l’impression de marcher.

    Il existe plusieurs mécanismes permettant au jouet de se mouvoir. Le plus utilisé est un mécanisme d’horlogerie, remonté à l’aide d’une clé. La clé entraîne, par rotation, un ressort sur son axe. Le ressort, bandé et retenu par un crochet, met alors le jouet en mouvement. Ce mécanisme est employé par Ferdinand Martin vers 1910.





    Le jouet peut également être mis en mouvement par l’énergie cinétique emmagasinée par un volant de plomb.
    Au début du 20e siècle, un système simple de mise en mouvement de véhicules miniatures est adopté : le mécanisme à friction avant.
    Une corde enroulée autour d’une poulie fixée dans l’axe d’un volant assez lourd. Lorsque l’on tire fortement sur la corde, le volant opère une rotation. Une fois lancé, il a suffisamment d’énergie pour faire avancer le jouet pour un certain temps.
    Un système plus complexe consiste à engrener le volant directement sur l’essieu des roues arrière du véhicule. Lorsque l’on fait tourner rapidement les roues en arrière, le jouet emmagasine de l’énergie ; une fois lâché, il est propulsé par la rotation du volant.

    Infos: le musé du jouet

    Les jouets mécaniques présentés sur les photos, m’appartiennent.

    Amicalement,
    Alain.


      La date/heure actuelle est 20.10.18 21:20