Journal du 3ème Groupe de Transport

Journal interactif des anciens tringlots sahariens du 3ème GT et autres sahariens


    Les poubelles

    Partagez
    avatar
    Bernard POTIER

    Messages : 27
    Date d'inscription : 07/09/2009
    Age : 71
    Localisation : DECHY

    Les poubelles

    Message  Bernard POTIER le 30.12.09 18:10

    Bonsoir à tous

    Un sujet d'actualité, que faire de nos poubelles?
    Un souvenir qui m'est toujours resté à l'esprit, lorsque j'étais bricard de semaine, il m'arrivait d'accompagner le GLR Benne à la décharge de REGGAN, en arrivant nous étions accueillis par une ribambelle de gamins et de plusieurs chèvres.
    A peine la benne levée tous ces petits gamins se précipitaient, pieds nus sur les détritus de toutes sortes et surtout de tessons de bouteilles de "KRO" bien sûr. Les chèvres se nourissaient des cartons d'emballage de "KRO" la nourriture n'était pas abondante pour elles.
    Et là j'ai été choqué de voir un petit gamin de 7 / 8 ans maxi se ruer dans la benne alors que les détritus commençaient à glisser, et ramasser un bout de pain rassis et certainement pas de première qualité qu'il a immédiatement cassé en deux et en donner un morceau à un autre petit qui était peut être son frère, son cousin ou un copain et tous deux ses sont régalés de cette pitance, cette image m'est toujours restée en tête et m'a profondément choquée.
    Mais à l'heure actuelle où l'on voit au brésil ces prauves gamins de 6/7/8 ans fouiller dans les décharges pour trouver de la nourriture ou quelques grammes de fer ou de métaux.
    Est-ce celà le modernisme et le bonheur du monde ?, je pense qu'il y a lieu de méditer sur ce sujet.
    Je m'excuse mais il y avait longtemps que j'avais ce sujet sur le coeur.
    Merci à tous
    Très amicalement Bernard
    avatar
    Roland DIONET

    Messages : 439
    Date d'inscription : 12/08/2009
    Age : 72

    Re: Les poubelles

    Message  Roland DIONET le 30.12.09 21:06

    Bonsoir Bernard,

    Une interrogation que nous nous posons tous je pense, dans un poste précèdent le parlais des avancées positives et négatives depuis notre période au Sahara. En effet certaines choses n’ont pas changées, voir même ce sont empirées. J’ai été membre élu à la croix rouge Française pendant pas mal d’années, il m’est arrivé de croiser la misère en France, peut êtres les mêmes qui faisaient les poubelles à Reggan. Mais je me suis toujours posé une question, quel est mon niveau de responsabilité sur une telle situation. Question Question Question A mon humble, sans vouloir jouer les oiseaux de mauvais augures, cette situation n’est pas prêt de s’arranger. J’en parlais cette après midi avec mon frère, bénévole à la banque alimentaire et aux resto du cœur.

    Amicalement.

    Roland
    avatar
    Jean-Marie LE MOING

    Messages : 1075
    Date d'inscription : 29/08/2009
    Age : 72
    Localisation : Genets 50530

    Re: Les poubelles

    Message  Jean-Marie LE MOING le 30.12.09 22:22

    Salut Bernard ,Roland,
    Je suis d'accord avec vous deux ,Mais que faire à notre niveau?

    Une personne sur six souffre de la faim dans le monde

    C’est aujourd’hui la Journée mondiale de l’alimentation. L’occasion de rappeler les chiffres alarmants de la faim dans le monde. Pour la première fois depuis 1970, le seuil du milliard de personnes malnutries a été dépassé cette année…

    1,02 MILLIARD. C’est le nombre de personnes qui manquent aujourd’hui de nourriture dans le monde. Crise économique, crise politique et sociale, changement climatique… la faim progresse et ce sont les régions les plus pauvres et les populations les plus démunies qui sont en première ligne. La majeure partie des personnes sous-alimentées proviennent de la région Asie-Pacifique (642 millions), suivie de l’Afrique subsaharienne (265 millions), de l’Amérique latine (53 millions) puis d’une région comprenant Proche-Orient et Afrique du Nord (42 millions).

    Seize pays ont été identifiés comme particulièrement vulnérables, dont plus de la moitié en Afrique, où quelque 218 millions de personnes, soit environ 30% de la population totale, souffriraient de faim chronique et de malnutrition. Il s’agit de la Somalie, de l’Afghanistan, de l’Ethiopie, de l’Irak, de l’Erythrée, du Soudan, d’Haïti, du Burundi, de la République démocratique du Congo, du Libéria, de l’Angola, de la Mongolie, de la Corée du Nord, de l’Ouganda, du Tadjikistan et de la Géorgie.

    Au Kenya, 3,8 millions de personnes sont en train de mourir de faim. Les communautés pastorales sont les plus durement touchées par la sécheresse qui frappe le pays, la pire depuis plus de 10 ans. Des centaines de milliers de têtes de bétail sont déjà mortes, laissant les éleveurs sans la moindre ressource.



    Un enfant sud-soudanais victime de la faim dans un pays frappé par vingt-deux ans de guerre civile.

    Au 21 ème siècle,avec toutes les surproductions des pays riches??

    Amicalement
    Jean Marie


    ter]
    avatar
    Roland DIONET

    Messages : 439
    Date d'inscription : 12/08/2009
    Age : 72

    Re: Les poubelles

    Message  Roland DIONET le 03.01.10 12:32

    Bonjour à tous,

    A l’atelier du corps nous avions notre lieu pour déposer les poubelles, qui finissait par gêner, des pièces de moteur cassées et tout autres détritus qui s’empilaient avec le temps. Le lieu ce trouvait à une bonne demi heure du camp. J’ai pris cette photo du camarade qui m’accompagnait ce jour là. Et en regardant le paysage je me dis, quel dommage.

    Amicalement.

    Roland


    avatar
    Jean-Marie LE MOING

    Messages : 1075
    Date d'inscription : 29/08/2009
    Age : 72
    Localisation : Genets 50530

    Re: Les poubelles

    Message  Jean-Marie LE MOING le 03.01.10 15:48

    Bonjour à tous
    Salut Roland,
    Je pense que les poubelles de l'atelier du corps était recyclées par les habitants du village,il y avait déjà un tri sélectif et surement un commerce au village de la récupération qui devait faire vivre plusieurs familles,
    On voyait souvent des habitants passer avec des cartons ,bois ,....venant des poubelles vers le village,
    Amicalement
    Jean Marie
    avatar
    Roland DIONET

    Messages : 439
    Date d'inscription : 12/08/2009
    Age : 72

    Re: Les poubelles

    Message  Roland DIONET le 03.01.10 16:16

    Bonjour Jean-Marie, bonjour à tous,

    Je parle de ferrailles, et de tout ce qui traînait à l’atelier, l’ordre était justement de tout déposer assez loin, donc à une bonne demi-heure de piste voire plus, pour éviter toute récupération. C’était juste après le déménagement et il y avait du ménage à faire. Sans doute que notre coin secret n’a pas du l’être longtemps.

    Amicalement.

    Roland

    avatar
    Édouard CHAVATTE

    Messages : 115
    Date d'inscription : 19/08/2009

    Nos détritus et la faim

    Message  Édouard CHAVATTE le 03.01.10 17:56

    Salut à vous tous.

    Je rejoins Bernard sur ce qu'il a dit sur le pain.

    Pour ceux qui ont connu la décharge de BECHAR, aprés la centrale électrique, il y avait le même phénoméne. Un jour j'accompagne le chauffeur du gbc pour vider nos "merdes". En arrivant sur les lieux , à une allure assez vive, une nuée de gamins se jette sur le véhicule et commence à vider la caisse. Ils se sont battus pour des morceaux de pains aussi dur que du granit. Cette image m'est restée à l'esprit, depuis à la maison il est interdit de gaspiller le pain, soit on fait du pudding soit on le donne à des animaux mais en aucun cas à la poubelle. Une année j'ai reçu des jeunes rugbymen qui venaient d'un pays du bloc de l'est, le matin je ramène des pains au chocolat et croissants. Ils se jetérent dessus, l'image m'est revenue instantanément "BECHAR". Le pire c'est qu'ils se sont mis à plat ventre pour ramasser les miettes tombées par terre. A voir ma tête ils ont dû se poser des questions.

    A plus EDOUARD
    avatar
    Jean-Marie LE MOING

    Messages : 1075
    Date d'inscription : 29/08/2009
    Age : 72
    Localisation : Genets 50530

    Re: Les poubelles

    Message  Jean-Marie LE MOING le 07.01.10 11:39

    Bonjour à tous,
    Bonjour René,

    Chez mes parents, il fallait respecter le pain.



    A cette époque le pain était à la base de notre nourriture,
    Mon père avait fait la guerre et subit l'occupation des allemands avec la restriction des denrées,
    Il n'aurait pas toléré que l'on jette un morceau de pain, il fallait ramener les miettes de notre place et les manger,
    A la campagne c'était des pains de 4 livres, et pas du pain frais, on allait chercher le pain 2 fois par semaine le dimanche après la messe et le jeudi jour du marché.
    Nous étions très heureux
    Amicalement
    Jean Marie
    avatar
    Roland DIONET

    Messages : 439
    Date d'inscription : 12/08/2009
    Age : 72

    Re: Les poubelles

    Message  Roland DIONET le 07.01.10 13:53

    Bonjour à tous,

    Comme tous ceux de notre génération, je pense, dans mon éducation j’ai appris le respect du pain. Mon père né en 1913 ne rigolait pas avec cette tradition. Bien que peu pratiquant j’ai toujours vu mon père signer le pain. Je ne sais pas si cette pratique existe encore, mais cela avait une signification.

    Amicalement.

    Roland
    avatar
    Bernard POTIER

    Messages : 27
    Date d'inscription : 07/09/2009
    Age : 71
    Localisation : DECHY

    Les poubelles

    Message  Bernard POTIER le 07.01.10 14:47

    Rebonjour
    Hé bien oui Roland, je pratique toujours cette coutume issue de mes parents et arrières parents, j'ai essayé de l'inculquer à mes enfants, le plus jeune le pratique, les deux autres l'ignorent, que veux-tu la tradition se perd.
    Amicalement
    Bernard
    avatar
    MELON Jean-Marie

    Messages : 115
    Date d'inscription : 06/01/2010
    Age : 71
    Localisation : Toulouzette 40250

    les poubelles

    Message  MELON Jean-Marie le 14.01.10 10:06

    Pour les traditions du pain dans ma famille et dans d'autres il ne faut jamais poser le pain à l’ envers sur la table.
    Amitiés
    JMM
    avatar
    MELON Jean-Marie

    Messages : 115
    Date d'inscription : 06/01/2010
    Age : 71
    Localisation : Toulouzette 40250

    Les poubelles

    Message  MELON Jean-Marie le 14.01.10 11:47

    René
    Je suis du Nord et chez nous je me souviens que cela porte malheur à la famille et je ne connais pas l’origine de cette légende non plus
    avatar
    Roland DIONET

    Messages : 439
    Date d'inscription : 12/08/2009
    Age : 72

    Re: Les poubelles

    Message  Roland DIONET le 14.01.10 12:00

    Bonjour Jean-Marie, bonjour à tous

    Cette superstition fait allusion au repas du bourreau :

    A l'époque, les exécutions se déroulaient souvent le midi à l'heure du repas. Un plat était réservé au bourreau et pour en faire la distinction afin d'être sur qu'il ne manquerait pas, son pain était retourné.
    Le pain retourné fait donc penser à la mort et à l'exécution. affraid affraid affraid

    Amicalement.

    Roland
    avatar
    Michel RUDNIANYN

    Messages : 34
    Date d'inscription : 13/01/2010
    Age : 71
    Localisation : BOURECQ 62190

    Les poubelles de REGGAN

    Message  Michel RUDNIANYN le 16.01.10 15:50

    Salut à tous.
    A plusieurs reprises j'ai été désigné à "faire les poubelles du camp". Nous avons pollué un beau site malheureusement et avec des matériaux parfois d'origines suspectes.
    Lors des missions que faisions nous des canettes de KRO. Il suffisait de suivre la piste pour voir.
    Mais à qui la faute de voir cette misère.
    Par ailleurs étions-nous réellement responsable de nos actes ?
    Actuellement on parle de misère mais elle existe toujours.
    Il suffit de regarder autour de nous, ce qui se passe.
    40 ans plus tard, nous voyons toujours la même chose ou presque. N'avons nous pas déjà vu quelqu'un faire les poubelles à proximité de chez nous.
    Beaucoup de questions se posent mais nous sommes trop "petit" hélas pour y répondre.
    Il suffit de voir ce que COLUCHE a fait et des déboires qu'il a subi.
    Cordialement à tous.



    avatar
    Gino SÉNÉCHAL

    Messages : 98
    Date d'inscription : 08/09/2009
    Age : 72
    Localisation : Auby

    Les poubelles

    Message  Gino SÉNÉCHAL le 16.01.10 16:49

    Salut Roland,
    Ma grand-mére, qui était sarde, signait toujours le pain, comme toute italienne, elle était trés croyante et disait que signer le pain c'était le bénir et bénir tous ceux qui allaient le manger.
    Amicalement
    Gino le chti.
    avatar
    Gino SÉNÉCHAL

    Messages : 98
    Date d'inscription : 08/09/2009
    Age : 72
    Localisation : Auby

    Les poubeles

    Message  Gino SÉNÉCHAL le 16.01.10 18:58

    Mon cher René,

    Moi aussi j'ai travaillé à 14 ans, comme boulanger, de trés bonne heure la nuit, c'est vrai il y avait du travail pour tout le monde, il y a toujours eu des riches et des pauvres, mais maintenant la société fabrique des chomeurs alors pourquoi ils chercheraient du boulot, ils touchent de l'argent sans rien faire, mais il ne faut pas mettre tous les jeunes dans le même panier car il y en a qui cherchent du travail, j'ai deux fils (un flic et un à la DDE) je pense être privilégié. Allez à +
    avatar
    Édouard CHAVATTE

    Messages : 115
    Date d'inscription : 19/08/2009

    Le travail des jeunes

    Message  Édouard CHAVATTE le 16.01.10 21:32

    Salut à tous les valeureux sahariens.

    Je suis partiellement d'accord avec vous tous. Comme les autres j'ai travaillé de bonne heure. Actuellement un jeune n'a aucune motivation pour travailler car il n'a jamais vu ses parents travailler ou si peu. Quel est son encouragement ?? GINO connait la région, on ne voit pas de jeunes travailler dans les vignes, ce ne sont que des retraités. Aprés avoir quitté la fonction militaire j'ai trouvé du travail de nuit. Quand j'ai eu l'âge de la retraite, je me suis vu mal devant le poste de télé ou au bistrot. Je suis allé voir un viticulteur et je lui ai demandé de m'apprendre à tailler la vigne. Résultat je ne manque pas de travail je suis sollicité de nombreuses fois car le bouche à oreilles fonctionne. C'est vrai qu'il faut travailler sous la pluie et la tamontane qui est trés froide. Pas un de mes enfants est resté 8 jours à glander, ce n'est pas dans l'esprit de la maison.

    Ciao les tiotes biloutes qui ont pissé ou d'autres n'iront jamais. Edouard
    avatar
    Bernard POTIER

    Messages : 27
    Date d'inscription : 07/09/2009
    Age : 71
    Localisation : DECHY

    Les poubelles

    Message  Bernard POTIER le 17.01.10 12:07

    SALUT TERTOUSS
    Eh! oui vous avez tous raison, il faut arrêter d'assister, nous sommes dans un monde de dû.
    Notre génération n'a pas connu cette façon de vivre que nous avons transmis à nos enfants, pour ma part, je ne suis pas entré dans la vie active tôt, j'ai commencé à travailler à 18 ans après l'école, mais tout n'a pas été rose, il a fallu s'accrocher et ne pas compter ses heures pour y arriver.
    Mes enfants ont tous une belle situation mais ils l'ont gagnée au bout d'un dur labeur, eux aussi n'ont pas compté leurs heures, mon aîné a payé pour cela sa compagne l'a quitté au bout de 10 ans passés ensemble, il travaillait trop et selon ses dires, il ne s'occupait pas assez d'elle, maintenant à 41 ans qu'il voit avec son frère le bout du tunnel, elle reviendrait bien, trop tard.
    Personnellement je pense qu'il faudrait réinculquer le CIVISME, LA POLITESSE et Le PATRIOTISME.
    Le service militaire que nous avons connu en calmerait plus d'un. Je ne regrette pas d'avoir été élevé à la "dure", au moins je sais la valeur des choses.
    Et sur notre site sans se connaître réellement nous avons beaucoup de points communs, mon épouse et moi-même sommes issus d'un milieu minier, ce n'est pas un handicap car là aussi on peut rendre hommage à nos parents qui ont travaillé dur dans les mines et y ont parfois laissé leur vie. Du travail il y en a mais aussi faut-il le rechercher et vouloir l'assumer.
    Je n'ai jamais connu "on n'y arrivera pas" on a toujours essayé et l'on est sorti vainqueur avec quelquefois des déboires mais nous nous sommes jamais découragés, ce qui fait notre force, avec un rien on fait quelque chose.
    Edouard, nous avons un troisième compatriote Michel.
    Très amicalement à tous et bon dimanche
    Bernard
    avatar
    Édouard CHAVATTE

    Messages : 115
    Date d'inscription : 19/08/2009

    Nos jeunes

    Message  Édouard CHAVATTE le 17.01.10 18:21

    Salut à tous

    Je suis entièrement d'accord avec Bernard. Nous avons été confrontés avec des jeunes qui ont perdu toute dignité, respect et j'en passe. C'est vrai que le service militaire avait du bon. Quand j'ai écrit que pour 33 cts/jour on ne rechignait pas à accomplir notre travail souvent dans des conditions difficiles.
    Quand 1 de mes fils étaut en fac les profs leur bourrait la tête à savoir de refuser tout travail à moins de 1700 frs par mois. Je lui ai bien expliqué qu'un éléve ingénieur à la sortie de l'école touchait 800 frs. Il a compris mais ça a été dur. Dire que nous pour une bouchée de pain nous étions contents et en plus on donnait la quinzaine à la mére.

    A plus CIAO. Edouard
    avatar
    MELON Jean-Marie

    Messages : 115
    Date d'inscription : 06/01/2010
    Age : 71
    Localisation : Toulouzette 40250

    Les poubelles

    Message  MELON Jean-Marie le 17.01.10 18:52

    Bonsoir à tous.
    Je suis bien d’accord sur le point de vue de certains d’entre vous je ne supporte pas les assistés professionnels j’ai fait du social et j’ai abandonné par ce que j’ai vu.
    Je ferme la télévision ou la radio dés que le sujet est abordé ne plus voir toutes ces vedettes du show-biz et journalistes nous faire des leçons de morale, mais après les émissions ils sont dans leur tour dorée tranquille et pas confrontés à la réalité de la vie, ils sont tous formatés avec la même façon de pensée et gare à ceux qui ne pensent pas comme eux, le journal télévisé et certaines émissions de variétés est un véritable bourrage de crâne tous les jours.
    Moi j’ai toujours travaillé pour nourrir ma famille et presque 7 jours sur 7 je ne le regrette pas et je ne parle pas des heures heureusement ma femme m’a toujours soutenu et travaillé avec moi.
    Le travail n’est pas facile je le sais on ne donne pas toujours la chance aux jeunes et aux étrangers et en plus la crise.
    Je sais que je vais choquer quelques camarades, mais je dis tout cela sans méchanceté, car j’habite une petite ville où tout le monde se connait j’ai bien observé la façon de faire de certains et de l’hypocrisie de nos élus de droite comme de gauche pour la pêche aux voix.
    Pour finir cela ne m’empêche pas de faire un geste pour Haïti ils ont bien besoin d’être aidés, je vais voir aussi mes voisins plus âgés régulièrement, car certains sont seuls et leurs enfants pas sur place.
    JMM
    avatar
    MELON Jean-Marie

    Messages : 115
    Date d'inscription : 06/01/2010
    Age : 71
    Localisation : Toulouzette 40250

    les poubelles

    Message  MELON Jean-Marie le 17.01.10 19:38

    Salut René
    Pour la majorité SURTOUT pas de travail au noir
    A+
    JMM
    avatar
    Jean-Marie LE MOING

    Messages : 1075
    Date d'inscription : 29/08/2009
    Age : 72
    Localisation : Genets 50530

    Re: Les poubelles

    Message  Jean-Marie LE MOING le 17.01.10 19:50

    Bonjour à tous,
    Nous sommes des enfants d'après guerre (1939-45)
    Nos parents aussi (1914-18)
    Notre génération a été élevée à la dure par les parents
    A l'école par l'instituteur,
    A l'église par le curé
    Dans le village on était surveillés par les habitants,
    Une bêtise et nos parents étaient avertis dans le quart d'heure,
    et là !!!



    Et l'habillement : Pantalon court, blouse grise,
    et le béret,



    Tout ce petit monde marchait droit,
    Amicalement
    Jean Marie
    avatar
    Bernard POTIER

    Messages : 27
    Date d'inscription : 07/09/2009
    Age : 71
    Localisation : DECHY

    Les poubelles

    Message  Bernard POTIER le 03.03.10 16:59

    Bjr à tous, salut Edouard
    Et alors tout ce petit monde ancien saharien ne se souvient plus de ce délicieux dessert que l'on pouvait
    manger en l'absence de notre bon pain quotidien il était si moelleux que les dentistes devaient se l'arracher pour faire fonctionner leurs officines, j'ai parlé du pain de guerre, qui ne s'en souvient pas ? lorsque l'on en avait le matin pour déjeuner, il fallait le faire tremper le lundi pour pouvoir le déguster le samedi tellemment qu'il était moelleux bien abrité dans son emballage bistre.
    Mais il faut reconnaître qu'il nous a nourri plusieurs fois même en gendarmerie n'est-ce pas Edouard, nous risquions de blesser un copains par ricochets s'il nous échappait des mains, mais une chose est sûre il tenait bien au corps avec sa texture légère de farine et de pierre granit, ce qui fait le bonheur des dentistes actuels.
    Bon trêve de plaisanterie, nous en avons tous mangé et nous ne sommes pas morts, la preuve.
    Ce serait peur-être un repas de choix pour une certaine catégorie de personne actuellement.
    Ca nous a formé l'estomac et plus rien ne nous fait peur.
    Bon sur ce bon appêtit et à la prochaine
    Amicalement Bernard, un amateur de pain de guerre.
    avatar
    Édouard CHAVATTE

    Messages : 115
    Date d'inscription : 19/08/2009

    Le pain de guerre

    Message  Édouard CHAVATTE le 04.03.10 12:48

    Salut à vous tous qui avez mangé du bon pain moelleux sur la piste.Salut Bernard

    .Comme tu le dis si bien meme dans notre bonne gendarmerie nous avons mangé du pain de guerre.Ceux qui n'ont pas connu la mobile ne connaissent pas la joie d'avoir une rasquette et un paquet de pain moelleux (peut etre à la fabrication).J'ai fait pas mal de manoeuvres en tant que force prévotale,le menu bien souvent ne variait pas.Dire que les américains venaient roder pour avoir quelques "tartines bien fraiches".Eux les mangeaient avec du bourbon.
    Nous ne sommes pas morts loin s'en faut .A ce jour qui mange du pain de la veille?

    Ciao.A bientot Bernard.Edouard
    avatar
    Alain CHUETTE

    Messages : 568
    Date d'inscription : 18/08/2009
    Age : 72
    Localisation : Petit Couronne 76650 Seine Maritime

    Re: Les poubelles

    Message  Alain CHUETTE le 04.03.10 20:22

    Bonsoir à tous;

    L'histoire du pain

    L'histoire du pain est tellement imbriquée dans l'Histoire tout court que sa chronologie correspond à celle des manuels d'histoire de notre jeunesse.
    Depuis la préhistoire jusqu'à nos jours, le pain a vécu maintes aventures, participé au progrès, traversé des guerres.
    Il a été bon, cher, moins bon, moins cher, de seigle ou de froment, tantôt blanc, tantôt noir.
    Aujourd'hui il est toujours là, meilleur que jamais depuis que les boulangers renouent avec les produits authentiques et le souci de la qualité.
    La suite de l'histoire du pain est moins gaie: dès 1935, l'Allemagne s'est préparée à la guerre en réquisitionnant six cent mille hectares de terres arables pour les transformer en terrains de manoeuvres et en bases militaires.
    Et dès le début de la guerre, les nazis se sont emparés des stocks de blé accumulés en Pologne, en Hollande, en Belgique et en France et les ont envoyés en Allemagne.
    L'Europe occupée souffrit rapidement d'une importante pénurie alimentaire.

    Première et Seconde Guerres Mondiales : le pain en guerre
    Durant la 1ère Guerre Mondiale le pain fut un aliment de luxe car très rare. Il n'y avait plus de blé, les champs servant aux batailles. La mobilisation des boulangers sur le front posait problème, notamment pour trouver des personnes aptes physiquement au pétrissage manuel. Les femmes remplacèrent les hommes au travail. Mais elles surent s'équiper de matériels pour leur faciliter la tâche : les pétrins mécaniques se développèrent fortement pendant cette période !
    L'Europe survécut aussi grâce à l'importation du blé américain. Les Etats-Unis refusèrent de livrer l'Allemagne et l'Autriche : les céréales étaient alors un moyen de pression politique et économique.
    Les années 20 furent une période d'insouciance et de légèreté. Le pain était de nouveau accessible. C'est dans ce contexte que naît la baguette qui connut un immense succès. Elle est d'ailleurs devenue le symbole de la France à travers le monde.

    Les années suivantes furent beaucoup moins gaies : la Seconde Guerre Mondiale éclate et apporte son lot de désolations et de pénuries. Le pain est rationné et de très mauvaise qualité : c'est un pain gris préparé avec un mélange de farine complète, de blé et de farines de fèves, maïs, orge, pommes de terre, riz...
    Autant dire que ce pain n'avait pas la saveur des jours heureux


    Info sur le Web


    Amicalement,
    Alain
    avatar
    BELINGHERI Paul

    Messages : 29
    Date d'inscription : 12/12/2010
    Age : 77
    Localisation : o8170 FUMAY ARDENNES

    Anecdote a la décharge Reggan Plateau

    Message  BELINGHERI Paul le 17.12.10 17:32

    Dans le courant du mois de décembre 1961 mon copain au bureau me demande(il n'avait pas de permis)de le conduire au foyer du 620Gas pour acheter des cartes de voeux
    Nous prenons la première jeep devant la porte et allons au 620
    Nous rentrons au foyer ,et le barman nous dit qu'il en avait pu ,nous sommes ressortis aussitôt
    A côté de la Jeep se trouvait un Capitaine qui me fit voir un panneau de stationnement interdit.Il prit mon nom et le numéro de la Jeep en disant qu'il allait contacter nos supérieurs .
    Comme j'étais au bureau je me disais que je prendrais l'appel téléphonique(les téléphones étaient en réseau,) et réglerai le problème
    Ce jour là le Capitaine n'a pas appelé.Le lendemain c'est l'adjudant qui a décroché(Le capitaine;chez nous c'est 8 jours de prison pour cette infraction.L'adjudant;
    mais chez nous également)L'adjudant est rentré dans mon bureau et m'a dit ; Ne vas pas trainer du côté du 620, je suis censé t'avoir mis 8 jours de prison.
    L'affaire aurait pu s'arrêter là.La semaine après Noël,nouveau coup de téléphone du Capitaine ,c'est de nouveau l'adjudant qui décroche.(Avez vous mis les 8 jours de prison,? L'adjudant; mais bien sur? Le capitaine; j'ai téléphoné à la prison de garnison et personne de ce nom est sur les registres? L'adjudant; Mais il commence ce soir.
    En s'excusant l'Adjudant me dit qu'il ne peut pas faire autrement(donc uniquement le soir je prenais ma couverture et je m'y rendais à pied.
    Mais le dimanche et jours fériés (dimanche 31 et lundi 1er janvier 1962) on y restait toute la journée et les tôlars étaient de corvée poubelles.
    Nous faisions le tour de la base avec un camion benne et nous allons le déverser en dehors de la base.Quand nous arrivons les enfants montaient dans le camion et ramassaient tout ce qu'ils les intéressaient.Au 2ème voyage au Mess j'ai récupéré plusieurs boites en polystyrène rempli d'éclair au chocolat et vanille. A l'arrivée je les mis sur le toit du camion et nous on se disait qu'ils allaient se régaler.Ils ont ouvert les boites les ont regardées, ont discutés et jetées.
    avatar
    Jean-Marie LE MOING

    Messages : 1075
    Date d'inscription : 29/08/2009
    Age : 72
    Localisation : Genets 50530

    Re: Les poubelles

    Message  Jean-Marie LE MOING le 17.12.10 20:13

    Bonjour à tous
    Salut Paul

    Aujourd'hui,avec du recul,on dirait,
    Des éclairs au chocolat !!

    Nourriture inconnue par les habitants non habitués à manger à l'européenne
    Leur alimentation principale des dattes ,pain sans levain .....

    Amicalement
    Jean Marie



    Dernière édition par Jean-Marie LE MOING le 17.12.10 23:31, édité 1 fois
    avatar
    BELINGHERI Paul

    Messages : 29
    Date d'inscription : 12/12/2010
    Age : 77
    Localisation : o8170 FUMAY ARDENNES

    Poubelles

    Message  BELINGHERI Paul le 17.12.10 21:02

    Moi qui me faisait un plaisir de leur apporter,j'avais fait tout le trajet en tenant toutes les caisses sur mes genoux dans la cabine
    Mais effectivement ils n'avaient jamais vu ça.
    Amicalement Paul

    Contenu sponsorisé

    Re: Les poubelles

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est 22.05.18 4:18